Question Différence entre les systèmes de fichiers Fedora 8 et Fedora 15


J'utilise Fedora sur mes instances de développement Amazon EC2. Je suis récemment passé de Fedora 8 à Fedora 15. J'ai remarqué que lorsque je fais un "chat / etc / fstab", je vois ce qui suit sur mon Fedora 15:

LABEL=79d3d2d4    /         ext4    defaults         1 1
none       /dev/pts  devpts  gid=5,mode=620   0 0
none       /dev/shm  tmpfs   defaults         0 0
none       /proc     proc    defaults         0 0
none       /sys      sysfs   defaults         0 0

Lorsque je lance "cat / etc / fstab" sur mon ancienne instance Fedora 8, je vois ce qui suit:

/dev/sda1               /                       ext3    defaults 1 1
/dev/sda2               /mnt                     ext3    defaults 0 0
/dev/sda3               swap                    swap    defaults 0 0
none                    /dev/pts                devpts  gid=5,mode=620 0 0
none                    /dev/shm                tmpfs   defaults 0 0
none                    /proc                   proc    defaults 0 0
none                    /sys                    sysfs   defaults 0 0

D'après ma compréhension de Linux, j'ai toujours pensé que le lecteur racine était toujours sur / dev / sda1. Donc, le fstab Fedora 8 a du sens pour moi.

Pourquoi le système de fichiers Fedora 15 est-il différent? Pourquoi / dev / sda1 n'est pas monté en tant que root? Et où / mnt et / swap vont-ils sur Fedora 15? Je n'ai aucun problème avec Fedora 15, mais j'essaie simplement de comprendre les changements et d'être mieux éduqués.


2
2017-08-01 17:09


origine




Réponses:


La première entrée fait probablement référence à sda1; utiliser des étiquettes ou des UUID est maintenant la norme car le même disque peut ne pas toujours être sda1 comme vous le supposez. Par exemple, supposons que vous mettez à niveau votre noyau et que de petites modifications dans les pilotes signifient que vos pilotes de contrôleur de disque sont chargés dans un nouvel ordre. Soudainement sda est ce qui était autrefois sdb et vice versa. Comme autre exemple, un périphérique USB branché prendra le prochain lecteur disponible plutôt que celui qu'il utilisait la dernière fois qu'il a été inséré. En utilisant UUID ou les mappages d'étiquettes, vous pouvez créer un point de montage pour un lecteur USB spécifique.

À propos du swap et / mnt: vous n’avez aucun volume de swap ou / mnt attaché. Si vous utilisez des images Amazon EC2, vous devriez regarder ce tableau de recherche. Il répertorie le stockage éphémère fourni avec votre instance (gratuitement!). Si le type d'instance utilisé présente des volumes d'échange ou / mnt, ajoutez-les à votre fstab.

/mnt est un espace de stockage générique, tandis que le swap est destiné à la mise en cache de la mémoire. Si les performances de votre application sont dégradées sans échange, vous pouvez ajouter un fichier local comme ceci:

dd if=/dev/zero of=/swapfile bs=1024 count=`echo ${NUM_MEGS}*1024|bc`
mkswap /swapfile
echo /swapfile swap swap defaults 0 0 >> /etc/fstab

2
2017-08-01 17:22





Le lecteur racine n’a pas besoin d’être / dev / sda1, c’est peut-être tout ce qui donne vraiment au système de fichiers unix une telle flexibilité.

Le problème avec le fait que votre instance F8 l'a fait est que les périphériques sont nommés en fonction de leur ID SCSI (ou de leur ordre de BUS). Donc, par exemple, vous avez un lecteur SCSI, avec l'ID 4 et c'est le seul lecteur sur votre système. Il aura / dev / sda et tout fonctionnera. Maintenant, vous voulez ajouter un nouveau lecteur et il est configuré avec l'ID SCSI 3. Maintenant que le nouveau lecteur devient / dev / sda et que votre ancien devient / dev / sdb, toutes vos valeurs dans fstab ne sont pas valides.

En étiquetant le lecteur et en le fixant par étiquette, vous avez la possibilité de ne pas vous soucier de l'ordre du bus, il sera toujours monté, quelle que soit l'adresse physique. Vous pouvez faire la même chose avec UUID. Vous pouvez voir les valeurs pour cela en faisant tune2fs -l /dev/sda. Il se pourrait très bien que l’étiquette étiquetée soit encore en train de monter / dev / sda1.


6
2017-08-01 17:23





Sous Linux, il existe différents schémas de dénomination persistante:

  • nom du périphérique: / dev / sd [abc] x
  • LABEL: étiquette pour votre système de fichiers
  • UUID: chaque système de fichiers un identifiant unique

Vous pouvez le vérifier par blkid ou regardez /dev/disk:

# blkid /dev/sda3
/dev/sda3: LABEL="/" UUID="dfe84dbf-d7fd-4038-872c-6dfc31f0be6f" TYPE="ext3" SEC_TYPE="ext2" 

# ls -lF /dev/disk/by-label/
total 0
lrwxrwxrwx 1 root root 10 May 10 15:02 boot -> ../../sda1
lrwxrwxrwx 1 root root 10 May 10 15:02 SWAP-sda2 -> ../../sda2

# ls -lF /dev/disk/by-uuid/
total 0
lrwxrwxrwx 1 root root 10 May 10 15:02 588a12e5-a032-43e7-a21c-99a1ddacd6fb -> ../../sda1
lrwxrwxrwx 1 root root 10 May 10 15:02 dfe84dbf-d7fd-4038-872c-6dfc31f0be6f -> ../../sda3

swap partition peut exister ou non lors de l'installation.


3
2017-08-01 17:34