Question Du point de vue de la qualité, quoi de mieux: augmenter le volume du logiciel, de l'OS ou des haut-parleurs?


Si la musique n'est pas assez forte, comment puis-je obtenir la meilleure qualité (même si la différence est si faible qu'elle est négligeable)?

  • En rendant la musique plus forte dans mon lecteur de musique, jeu ou autre logiciel de production de sons?
  • En augmentant le volume au niveau du système d'exploitation (par exemple, en cliquant sur l'icône du haut-parleur dans la zone de notification Windows et en augmentant le volume)?
  • En augmentant le volume de l’amplificateur ou des haut-parleurs connectés à votre ordinateur et en modifiant ainsi le volume du matériel?

Est-ce que les programmes et le système d'exploitation sont importants? Le logiciel et le matériel sont-ils importants?


560
2017-10-24 16:47


origine


En général, vous voudrez éviter 100% sur tout, mais en particulier sur les contrôles analogiques. Au fur et à mesure que vous vous rapprochez du 100%, vous pouvez rencontrer découpage audio. Je règle généralement le volume de mes haut-parleurs à ~ 60%, puis ajustez l'ordinateur jusqu'à obtenir un son suffisamment fort. Ensuite, j'ai toujours les orateurs. - Zoredache
J'obtiens le meilleur son en augmentant le volume S / W à 99% puis en augmentant lentement le volume sur les haut-parleurs jusqu'à ce que ce soit parfait. La qualité des enceintes compte pour la plupart de la qualité. J'utilise Ubuntu 12.04 - peterretief
Exemple de l'entrée voiture de mon auto: quand je tourne le volume de mon appareil à 100% et que je règle le volume sur ma radio, le son n'est pas très bon. Pour améliorer la qualité, j'ai réglé le volume sur mon appareil à 50%, puis je l'ai rendu plus fort à la radio. - ekussberg
@Zoredache En réalité, le niveau 100% numérique ne pose aucun problème à moins qu’il n’y ait une sorte de traitement audio dans le chemin du signal. En fait, la plupart des cartes son numériques sont réglées sur un volume fixe de 100% sans possibilité de le modifier. - bastibe
La question simple obtient une réponse simple. Le logiciel 70-85% matériel peut maximiser. Utilisé avec des amplis simples ou doubles. Loudness dépend de cet ordre.


Réponses:


Programme vs OS généralement pas d'importance. Ce qui compte, c'est de savoir si vous ajustez le volume en logiciel ou en matériel.

Réduire le volume dans le logiciel équivaut à réduire la profondeur de bits. En audio numérique, le signal est divisé en échantillons distincts (pris des milliers de fois par seconde) et la résolution en bits est le nombre de bits utilisés pour décrire chaque échantillon. L'atténuation d'un signal se fait en multipliant chaque échantillon par un nombre inférieur à un, avec pour résultat que vous n'utilisez plus la résolution complète pour décrire l'audio, ce qui réduit la plage dynamique et le rapport signal / bruit. Plus précisément, chaque atténuation de 6 dB équivaut à une réduction de la profondeur du bit. Si vous avez commencé avec, par exemple, l'audio 16 bits (standard pour les CD audio) et réduit le volume de 12 dB, vous devriez plutôt écouter de l'audio 14 bits. Réduisez trop le volume et la qualité commence à en pâtir.

Un autre problème est que ces calculs entraînent souvent des erreurs d’arrondi, car la valeur originale de l’échantillon n’est pas un multiple du facteur par lequel vous divisez les échantillons. Cela dégrade encore la qualité audio en introduisant ce qui est fondamentalement le bruit de quantification. Encore une fois, cela se produit surtout à des niveaux de volume inférieurs. Différents programmes peuvent utiliser des algorithmes légèrement différents pour atténuer le signal et résoudre ces erreurs d’arrondi, ce qui signifie pourrait Soit une différence dans le signal sonore résultant entre, par exemple, un lecteur audio et le système d'exploitation, mais cela ne change pas le fait que dans tous les cas vous réduisez encore la profondeur des bits et gaspillez une partie de la bande passante d'informations utiles.

Ce PDF Si vous souhaitez en savoir plus, vous trouverez d’autres informations et d’excellentes illustrations.

La réduction du volume dans le matériel dépend de la manière dont le contrôle du volume est implémenté. Si c'est numérique, l'effet revient à réduire le volume du logiciel, alors il y a probablement peu ou pas de différence en termes de qualité audio.

Dans le meilleur des cas, vous devriez sortir l'audio de votre ordinateur à plein volume, de manière à obtenir la résolution la plus élevée possible (profondeur de bits), puis avoir un contrôle de volume analogique comme l'une des dernières choses devant les haut-parleurs. En supposant que tous les périphériques de votre chemin de signal sont de qualité plus ou moins comparable (c'est-à-dire que vous n'associez pas un amplificateur bas de gamme bon marché avec une source numérique et un CNA haut de gamme), vous obtiendrez la meilleure qualité audio.


@Joren posté une bonne question dans les commentaires:

Donc, si je veux régler le contrôle du volume du logiciel au maximum, comment puis-je traiter mes commandes analogiques ayant soudainement une très petite plage utilisable? (Parce que même transformer le volume analogique en deux est beaucoup trop fort.)

Cela peut être un problème lorsque le contrôle du volume fait partie d'un amplificateur, ce qui est probablement le cas avec la plupart des configurations informatiques. Comme le travail d'un amplificateur est, comme son nom l'indique, d'amplifier, cela signifie que le contrôle du volume Gain varie de 0 à plus de 1 (souvent beaucoup plus), et au moment où vous avez placé le contrôle du volume à mi-course, vous n'êtes probablement plus en train d'atténuer, mais en réalité, l'amplification du signal au-delà des niveaux définis dans le logiciel.

Il y a quelques solutions à cela:

  • Obtenez un atténuateur passif. Comme il n’amplifie pas le signal, son gain varie de 0 à 1, ce qui vous donne une plage utilisable beaucoup plus grande.

  • Avoir deux contrôles de volume analogiques. Si votre amplificateur de puissance ou vos haut-parleurs ont un contrôle de volume ou d’entrée, cela fonctionnera très bien. Utilisez-le pour définir un niveau de volume principal afin d'optimiser la portée de votre contrôle de volume normal.

  • Si les deux précédentes ne sont pas possibles ou réalisables, réduisez simplement le volume au niveau du système d'exploitation, jusqu'à ce que vous ayez atteint le meilleur compromis entre la plage utilisable sur le contrôle du volume analogique et la qualité audio. Gardez les programmes individuels à 100% afin d'éviter plusieurs réductions de la profondeur de bits. Espérons qu'il n'y aura pas de perte notable de qualité audio. Ou, s’il y en a, alors je commencerais probablement à chercher un nouvel amplificateur qui n’a pas des entrées aussi sensibles, ou mieux encore, un moyen d’ajuster le gain d’entrée.


@Lyman Enders Knowles fait remarquer dans les commentaires que la question de la réduction de la résolution en bits ne s’applique pas aux systèmes d’exploitation modernes. En particulier, à partir de Vista, Windows transforme automatiquement tous les flux audio en virgule flottante 32 bits avant toute atténuation. Cela signifie que, si faible que vous allumez le volume, il ne devrait y avoir aucune perte de résolution effective. Néanmoins, l’audio doit éventuellement être converti (en 16 bits, ou 24 bits si le DAC le permet), ce qui entraînera des erreurs de quantification. En outre, l'atténuation en premier et l'amplification ultérieure augmenteront le bruit de fond, de sorte que le conseil de maintenir les niveaux de logiciel à 100% et d'atténuer le matériel, le plus près possible de la fin de votre chaîne audio, est toujours valable.


443
2017-10-24 17:19



Certains logiciels permettent d'augmenter le volume au-delà de "100%", ou de déplacer tous les curseurs de l'égaliseur vers le haut, qu'en est-il de cela? Cela semble généralement beaucoup pire ... - Daniel Beck♦
@DanielBeck: En général, il n'est pas recommandé d'augmenter le volume au-dessus de 100% sauf si vous savez que le son ne sera pas saturé (la forme d'onde ne se coupera pas, mais difficile à lire sans programme pour afficher la forme d'onde, comme Audacity) ne vous souciez pas de cela (certains sons, par exemple des explosions et des coups de feu dans les jeux / films quand ils sont découpés ne me semblent pas vraiment pires). - Gnubie
Tout d'abord, bonne réponse Indrek. Spot sur Mais je dois également mentionner que j'ai remarqué une qualité audio encore pire lorsque plusieurs niveaux de curseurs de volume (l'application elle-même, le volume du système (mélangeur logiciel) et le matériel) sont tous inférieurs au maximum. le volume. Donc, si possible, commencez avec l'application et commencez à augmenter les volumes au niveau le plus bas possible (le plus proche de l'application) et continuez à tourner les volumes vers l'extérieur sur les périphériques de niveau supérieur. Donc, vos volumes devraient aller à 100% (app) -> 100% ou presque 100% (système d'exploitation) -> beaucoup plus bas (pour l'amplificateur). - allquixotic
@DanielBeck En gros, il suffit de multiplier les échantillons les plus silencieux par un nombre supérieur à 1 ou de multiplier tous les échantillons par> 1, puis de les plafonner à la profondeur maximale. Cela semble généralement pire en raison de la dynamique réduite et de la déformation (distorsion) introduite au cours du processus. - Indrek
Les systèmes d'exploitation PC modernes (Windows Vista et versions ultérieures, OSX) convertissent tous les fichiers audio en virgule flottante 32 bits avant de procéder au réglage du volume. Il n'est plus vrai que l'utilisation du contrôle de volume logiciel détruit la résolution ou la profondeur de bits effective. Plus d'infos ici: blog.szynalski.com/2009/11/17/... - Lyman Enders Knowles


Fondamentalement, plus le son est proche de la source physique, mieux c'est pour avoir un signal clair. Chaque étape physique ajoutera du bruit. Plus tôt, plus fort.

Lorsqu'un signal est amplifié, tout bruit dans le signal sera également amplifié. Un signal plus fort signifie moins de bruit que le signal. Par conséquent, il y aura moins de bruit au fil de la chaîne.


34
2017-10-24 17:28



Tout à fait vrai dans le cas général, mais la question de Qqwy pose plus de questions sur le contrôle logiciel / volume matériel. - Gnubie
Cela signifie-t-il un orateur ou un logiciel? - Peter Ajtai
Mais parfois, les stades précoces peuvent souffrir de distorsions non linéaires accrues lors d'une amplification excessive. Et c'est pire que du bruit aléatoire. - Sarge Borsch


En règle générale, j'aime que mes niveaux de logiciel et de niveau d'OS soient aussi forts que possible. Comme ces sources ne sont généralement pas amplifiées, leur plafond de décibels devrait être de 0 dB; Essentiellement, ils ne peuvent pas couper.

Je m'assure ensuite que ce son passe directement sur une seule destination amplifiée, telle qu'un casque numérique (via USB), des haut-parleurs avec un bouton de volume et alimentation ou un ampli. J'essaie d'éviter de chaîner des appareils amplifiés, car ils peuvent commencer à se surmultiplier et provoquer un écrêtage. Même individuellement, l'amplification peut entraîner un écrêtage si le volume est trop élevé.

Depuis ces pouvez clip, j'ai tendance à garder ces sources autour de la plage de volume de 50% puisque c'est normalement là qu'elles sont confortables. Il permet également d'augmenter ou de diminuer le volume si le niveau du logiciel / du système d'exploitation est inférieur à la normale.


16
2017-10-25 09:56





Cela dépend sans aucun doute du matériel et du logiciel que vous utilisez. J'utilise un ordinateur connecté par ce câble audio avec deux fiches jack 3,5 avec un récepteur, et si je mets le son sur mon ordinateur (logiciel) et haut sur le récepteur, j'entends beaucoup de bruit. Cela a probablement à voir avec l'amplification non seulement du son, mais aussi du bruit qui est capté par différents composants. Chaque fois que je le fais, j'entends aussi du bruit lorsque je ne joue pas de la musique.

C'est différent avec mon ordinateur portable mais celui-ci est connecté au même récepteur avec un câble optique S / PDIF (numérique) ici je peux mettre mon volume à 100% sur le récepteur (mes voisins détestent ça!) peut simplement baisser le volume sur mon ordinateur portable sans aucune perte de qualité sonore. Je le fais parce que j'ai des boutons de volume sur mon clavier et que le récepteur est assez loin.


12
2017-10-25 11:52



+1, la réponse acceptée ne le mentionne pas, mais ce type de bruit amplifié est, à mon avis, beaucoup plus perceptible que la résolution réduite causée par la réduction du volume dans le logiciel. La quantité de bruit dépend beaucoup de la qualité de votre matériel. - yngvedh
Et bien sûr la technique pour transférer l'audio! La qualité n'a parfois pas d'importance (dans les câbles HDMI par exemple) - Steven Stip


D'un point de vue purement empirique, quand je monte tout le chemin vers mes haut-parleurs, j'entends statique.

J'entends cette statique même s'il n'y a pas de son provenant de mes haut-parleurs.

Donc, je maximise toujours le volume sur l'ordinateur en le maximisant à la fois dans le programme et dans le système d'exploitation, puis j'essaye de garder le volume le plus bas possible sur mes haut-parleurs pour minimiser le bruit statique.

Cela pourrait être un produit de mes conférenciers # @ #! @% *, Mais je suppose que beaucoup ont des locuteurs comme les miens.


10
2017-10-26 19:04



Ce statique est un bruit littéral, la plupart du temps interne à l’électronique, mais des signaux RF externes sont également captés. Une fois, j'ai pu prendre une station de radio locale sur mon subwoofer, avec rien d'autre que la puissance connectée. - Baldrickk


Une erreur que je continue de voir est que les utilisateurs finaux ajustent le volume via le programme particulier utilisé, pour ensuite augmenter ou diminuer le volume via la carte son (si vous préférez, le mélangeur OS).

De toute évidence, cela crée de la confusion et ne permet pas un niveau de volume prévisible lors du lancement d'autres programmes.

Une solution simple - et celle que j'ai employée depuis de nombreuses années - consiste à établir un niveau de base au niveau du matériel et du système d'exploitation. En définissant un niveau de volume permanent dans le matériel et un niveau de sortie permanent dans le logiciel, vous établissez une norme à laquelle vous pouvez comparer la sortie de tout programme que vous utilisez, en ajustant le volume dans le programme spécifique (l'avantage étant que vous saurez quel niveau de volume vous recevrez du programme spécifique dans le futur.

Bien sûr, pour tirer le meilleur parti de votre amplificateur et de votre carte son (OS), vous devez d'abord régler le volume de votre amplificateur au niveau maximum offert par la topologie, mais en dessous des niveaux de distorsion inacceptables ou indésirables. (Malheureusement, de nombreux amplificateurs audio de «classe D» à faible puissance fonctionnent à un degré acceptable, mais au-delà de ce seuil [souvent plus de 33 ou 50% au-delà de sa puissance maximale nominale], il en résulte souvent des niveaux de distorsion audibles ainsi que la compression de la dynamique et d'autres effets indésirables] Si vous avez un amplificateur audio avec une distorsion très faible à sa valeur maximale [à condition que le calibre soit un standard pondéré et non inutile, comme non pondéré et mesuré uniquement à 1 kHz], vous peut avoir la liberté de définir la sortie de votre ampli audio au maximum [sous la limite de clipping, bien sûr; "maximum" étant fonction de la tension de l'entrée ". Je me souviens avoir pu le faire avec des amplificateurs de Denon, Adcom, Hafler , et Nikon, dans le passé.)

La sortie des circuits audio de certaines cartes mères laisse beaucoup à désirer. Dans les cartes son dédiées, la sélection des cartes son de haute qualité est limitée. Pour les circuits audio intégrés, je conseille de sélectionner un niveau de volume ne dépassant pas les 2/3 de la plage totale - et de le laisser à ce volume. (Je sais que ce n'est pas scientifique dans sa méthode, mais en testant des sorties intégrées dans de nombreuses cartes mères, j'ai remarqué que la distorsion et les autres effets indésirables augmentent considérablement au fur et à mesure que la sortie du circuit approche son maximum. / 3ème (ou 66%, ou pour des raisons de brièveté et un nombre facile à retenir, 70 [sur une échelle de 1 à 100; plus proche de 66% serait de 66 sur une échelle de 1 à 100]) m'a bien servi (en renonçant à la nécessité d'effectuer des tests exhaustifs).

P.S. Au bénéfice des initiés (ou obsessionnels-compulsifs) - et avant qu'un audiophile ou un ingénieur ne soit sur une diatribe - je suis bien conscient du fait que le réglage du curseur au niveau des 2/3 ou de l’approximativement 66 sur une échelle de 1 à 100 ne représente PAS un niveau de sortie réel de 66% du total [la sortie réelle sera inférieure], mais c'est une approche rapide pour obtenir une approximation de la sortie la plus propre disponible à partir du circuit audio intégral de la carte mère. P.P.S. Les informations fournies supposent des circuits analogiques. Si vous utilisez un circuit numérique (SPDIF, optique, etc.), vous pouvez définir le niveau de la carte son («OS») au maximum sans risquer de remarquer une différence dans la qualité de la sortie du circuit audio.


9
2017-10-26 02:10



Avoir des contrôles pour chaque source audio ainsi que pour le volume global est bon, si l'on adopte le principe qu'il faut ajuster le volume d'une source audio si la plupart des sources audio sont lues à un volume raisonnable mais qu'il y en a une trop forte ou trop faible. trop mou; il faut ajuster le volume global si l'on veut modifier le niveau de son que l'on veut (p. ex. parce que quelqu'un passe l'aspirateur ou dort à proximité). Dans la plupart des cas, on voudrait probablement modifier le volume global plus souvent que le volume source individuel, même si, paradoxalement, de nombreux programmes facilitent ce dernier. - supercat


Je monte actuellement le volume dans le logiciel / OS à 100% et le désactive du côté matériel, mais pour une raison bien plus simple:

Dans mon précédent ordinateur, la carte son générait un bruit blanc notable avec un volume constant, quel que soit le réglage du volume dans le système d’exploitation. La régulation du son côté matériel a permis de réduire ce bruit.


7
2017-10-26 14:30