Question "Éteignez le routeur pendant 10 secondes" - Quantifiable? [dupliquer]


Cette question a déjà une réponse ici:

Existe-t-il des preuves quantifiables permettant de prendre en charge les routeurs à cycle d'alimentation pendant 10 secondes ou toute quantité de temps arbitraire, au lieu de simplement débrancher et rebrancher?

Ceci est lié au dépannage d'un routeur défectueux. La théorie repose sur le fait que les «choses» doivent être effacées de la mémoire et que cela peut prendre quelques secondes.

C'est aussi une théorie liée à l'électronique d'il y a plus de dix ans, et je suis sûr que c'était tout aussi anecdotique.

En tant que personne allergique aux anecdotes, je suis devenu curieux quand j'ai reconnu que je n'avais jamais enquêté sur ce problème.

Y a-t-il une raison quantifiable de prendre en charge les routeurs à cycle d'alimentation pendant 10 secondes ou toute quantité de temps arbitraire, au lieu de simplement débrancher et rebrancher? Sources bienvenues


66
2018-01-15 13:18


origine


Le temps de cycle d'alimentation suggéré est généralement général, de sorte qu'il peut être appliqué à n'importe quel périphérique, pas seulement aux routeurs. - Ƭᴇcʜιᴇ007
@cqm Gardez à l'esprit que selon le périphérique, le cycle de prise peut prendre plus de temps que le cycle d'alimentation avec un interrupteur d'alimentation. Un bon exemple est en fait mon routeur, lorsque le débranchement de son cordon prend environ 3 secondes pour que les LED s'éteignent complètement. En utilisant le bouton d'alimentation, la même chose se produit presque instantanément. La différence étant la méthode du bouton d'alimentation ne perturbe pas le terrain, donnant ainsi aux "charges" dont il est question dans d'autres réponses un endroit où aller. - Tyson
Cela n'a vraiment rien à voir avec la mise à la terre - la plupart des blocs d'alimentation pour un équipement comme celui-là n'auraient pas le sol connecté de toute façon - c'est plutôt avec une mise sous tension des condensateurs. La désactivation de l'appareil lui-même est une interruption totale de l'alimentation. du secteur permet à la puissance de sortir progressivement des condensateurs, en gardant l'appareil partiellement alimenté pendant quelques secondes. - Tetsujin
@cqm Avez-vous déjà pris note de ce qui se passe lorsque vous débranchez (du mur) un ordinateur portable ou une alimentation de bureau dotée d'un voyant? La LED reste allumée pendant quelques secondes. Selon le modèle, il peut être une seconde ou plusieurs secondes. Visiblement quantifiable. - Jason
Je sais que c'est une dupe, je ne peux pas trouver la question originale sur le site - Keltari


Réponses:


Oui il y a.

Tout appareil électronique aura des condensateurs qui stockeront de l'énergie même après l'avoir débranché. Vous avez peut-être remarqué que lorsque vous débranchez un moniteur ou un téléviseur, par exemple, la petite diode met une seconde ou deux à se décharger de l’énergie restante des condensateurs sous forme d’électricité et arrête de briller.

Cette énergie résiduelle mai ne permettez pas aux puces mémoire de s’essuyer et vous pourriez avoir des problèmes une fois que votre routeur redémarre.

En ce qui concerne les sources - eh bien, c’est du bon sens pour quelqu'un qui a des connaissances de base en électronique, comme le ciel est bleu, l’eau est mouillée, alors je recommande lire sur les condensateurs pour voir ce qu'ils font et vous le comprendrez.

Le fait est que les composants électroniques sont loin d'être parfaits et que toute interférence peut produire des résultats imprévisibles.


74
2018-01-15 13:28





Dix secondes représentent un temps arbitrairement long, mais oui, il faut du temps pour que les appareils électroniques se déchargent complètement à cause de la capacité des circuits internes. Une partie de cette capacité est intentionnelle; une partie n'est pas.

Il est impossible de dire exactement combien de temps est nécessaire, car la perte de cette capacité varie en fonction de facteurs environnementaux tels que la température, l'humidité et les interférences électromagnétiques générées par l'électronique à proximité. La mémoire vive de votre ordinateur, par exemple, peut prendre des minutes pour se décharger complètement.

Mais il y a un raccourci. Si le routeur a un bouton quelconque (bouton WPS ou bouton de réinitialisation), cela déchargera immédiatement toute charge électrique résiduelle. Cela est dû au fait que le bouton place une charge sur le (s) circuit (s) contenant la charge et qu’il n’ya pas d’alimentation dans l’appareil.

En fait, jadis, les ports parallèles étaient un moyen garanti de corriger une imprimante tenace. Débranchez l'imprimante, débranchez l'ordinateur et débranchez le câble parallèle. Ensuite, appuyez sur le bouton d'alimentation des deux appareils. Puis rebranchez tout. Travaillé à chaque fois. Les bus SCSI parallèles ont parfois ce problème aussi.


16
2018-01-15 13:42



Une fois, j'ai recyclé ma bande d'alimentation pour mon bureau et pourrait ont été corruption de RAM, mais j'étais dans le BIOS et rien ne s'est passé. - Zeb McCorkle
Cela me rappelle les conclusions d'un ami. Il s'est connecté à un modem (DSL) et a lu le script qui s'exécute au démarrage du périphérique. Le script exécutait une commande qui faisait clignoter la lumière pendant 20 secondes, puis allumait le voyant. Ensuite, le script a fait d'autres choses qui ont pris 8 secondes à faire. L'appareil ne faisait rien de remarquable pendant les 12 secondes restantes de clignotement, et après avoir terminé ses 8 secondes de tâches, le modem fonctionnait aussi bien que si vous aviez attendu que le clignotement s'arrête. - TOOGAM


Je pense que cela vaut la peine de considérer ce que vous essayez réellement de faire. Éteindre un routeur pendant 10 secondes est probablement plus long que le temps nécessaire à la décharge de toute puissance résiduelle (de même, l’ancienne technique 30/30/30 pourrait être une technique 10/10/10). Dix secondes est un simple et arbitrairement assez large temps pour que cela fonctionne.

Je considérerais toutefois que certaines techniques de dépannage impliquant le chant ou le sacrifice d’animaux sont quelque peu suspectes, mais vous êtes libre de débrancher et d’attendre plus long de 10 secondes


10
2018-01-15 13:27



Je suis d'accord sur le fait qu'aucun sacrifice animal ne devrait être nécessaire, car il est hautement improbable que des périphériques SCSI soient connectés au routeur. - kasperd
Si vous dire Quelqu'un 30 secondes, et ils n'ont pas de chronomètre, ils font généralement 10-15 secondes ... - Michael Hampton


Travailler comme support technique pendant plus de 3 ans, je peux vous dire que 10 secondes est sûrement arbitraire, mais facile à communiquer, et est censé être un peu plus long que nécessaire (probablement 5 ou 6 fonctionnerait bien) mais lorsque vous redémarrez il suffit de le faire une fois. Débranchez votre modem et votre routeur, attendez 10 secondes (mon compte est probablement différent de celui du client), branchez d'abord le modem, attendez que le voyant de connexion s'allume (ou attendez 10 secondes de plus), puis branchez le routeur. Si le problème est un modem / routeur gelé, cela fonctionne comme un charme. À chaque fois. Garanti.

PS- Quand j'ai des problèmes de réseau avec mes boîtiers ADSL / routeur / 2x Internet TV / NAS + serveur Web, je compte encore jusqu'à 10. :)


9
2018-01-15 18:54



10 secondes suffisent également car cela donne aux équipements en amont et en aval une chance décente de constater que le routeur ou le modem n'est plus disponible. - Matthew Lock


Une autre raison pour les modems câble spécifiquement, que j'ai entendu d'un technicien:

Les modems «téléphoneront chez eux» au FAI toutes les 30 secondes (ish) pour informer le FAI qu'ils sont toujours connectés. Certains types de pannes ou de mises à jour des paramètres ne peuvent être résolus que lorsque les systèmes du FAI savent que le modem a été déconnecté. Ils ne peuvent pas le savoir avant que les 30 secondes se soient écoulées, raison pour laquelle ils vous demandent d’attendre au moins une minute.


3
2018-01-15 23:33



De manière anecdotique, plusieurs pannes de plus de 30 minutes que j'ai subies au cours de la dernière décennie se sont terminées dans une minute après avoir accordé à mon modem câble une durée de 2 minutes ou plus. OTOH l'autre ~ 80% du temps j'ai essayé de le faire cela n'a pas aidé. - Dan Neely


La réponse "ça fait les condensateurs" a déjà été donnée, mais ce n'est pas toute l'histoire. Voyons cela un peu plus en profondeur.

La plupart des appareils fonctionnent à partir d'un courant alternatif (110 V ou 220 V CA), à environ 50 Hz, via un adaptateur secteur, vers un courant continu basse tension (5 V ou 12 V CC).

Le courant alternatif est le courant qui va et vient, du positif au négatif ... ce qui signifie qu'il passe par zéro. Ainsi, pendant une fraction de seconde, 100 fois par seconde, votre appareil ne reçoit aucune tension.

Il est donc évident que votre appareil doit être capable de gérer une / très brève / interruption d’alimentation ou qu’il ne restera pas allumé plus d’un centième de seconde. La façon dont cela se fait est d’abord de réduire la tension à des niveaux raisonnables dans un transformateur (quelques bobines autour d’un noyau: le gros bit lourd de la plupart des alimentations). Cela vous change de 110V AC à, disons, 20V AC.

L'étape suivante consiste à convertir le courant alternatif en courant continu: un "pont redresseur" (quatre diodes disposées de sorte que, que la tension circule dans un sens ou dans l'autre, elle ne circule que dans la sortie). Ainsi, au lieu de vagues allant de +10 à -10, vous obtenez une série de morceaux, de 0 à +10.

Ensuite, cette tension a besoin de "lisser": c'est là que les condensateurs entrent et nous nous débarrassons des creux de tension nulle. Chaque tension "masse" charge les condensateurs en place; chaque trempe le décharge. Plus le condensateur est grand, plus il est possible de stocker du courant sous forme de charge à partir de cette "masse", et plus le temps de décharge est lent. Ce qui signifie que plus la sortie est lisse.

Mais il y a toujours une certaine fluctuation, donc il y a souvent un "régulateur de tension" en dernière étape, une puce qui prend, par exemple, de 20V à 3V, et produit un 5V fiable.

Ensuite, tous les composants prennent cette valeur 5v et la convertissent en 5v et 0v pour signifier 1 et 0 ... sauf qu'ils ne le font pas. Ils le convertissent en "tensions supérieures ou inférieures à quelques volts" pour signifier 1 ou 0: il y a donc beaucoup de marge de manœuvre.

Le processeur (et la plupart des périphériques comme les routeurs en ont un) est essentiellement une boîte noire qui lit une commande, effectue les actions indiquées par la commande, passe à la commande suivante de la séquence et se répète. Et ça fait ça constamment, à partir du moment où il est allumé.

Le processeur utilise une partie de la charge de ces tensions pour stocker des choses dans sa mémoire interne, sous une forme «volatile», qui se décharge assez rapidement, et nécessite donc un pouvoir constant pour «se souvenir».

Une de ces choses stockées est le "compteur de programmes" - c’est-à-dire la dernière commande lue, donc il sait comment faire le bit "aller à la commande suivante dans la séquence" ci-dessus.

Lorsque vous allumez un processeur pour la première fois, il essaie de lire le compteur de programme et, comme la mémoire est complètement déchargée, le compteur de programme contient la valeur zéro. Cela signifie qu'il démarre ... donc il lit la commande à partir de l'adresse zéro, qui est le code de démarrage. [nb: grande simplification ici! En vérité, d'autres choses doivent également atteindre zéro pour un redémarrage.]

Ainsi, lorsque vous redémarrez, vous devez attendre assez longtemps pour:

  • les condensateurs de lissage à décharger assez pour que ...
  • la capacité du régulateur de tension à réguler les tensions est insuffisante pour maintenir la tension au-dessus ...
  • le niveau de processeur nécessaire pour garder le compteur de programme stocké, assez longtemps pour que ...
  • le processeur programme le compteur des décharges de stockage.

Si vous ne le faites pas, alors il est possible que seule une partie soit déchargée: que le compteur de programme stocke une valeur aléatoire. La même chose est vraie de toute autre mémoire volatile sur le système, de sorte que même si l'unité centrale ne s'est pas déchargée du tout, les données stockées en mémoire à l'adresse du pointeur du programme peuvent s'être dégradées.

Dans tous les cas, le processeur ne sait pas qu'il doit exécuter le code de démarrage et essaie plutôt d'exécuter du code aléatoire quelque part. Ce n'est pas bon et ne sera probablement pas de débrancher votre routeur.

Une seconde est probablement suffisante. Cinq secondes suffisent presque certainement. Compter jusqu'à dix est presque certain d'avoir cinq secondes pour passer. Par conséquent, débranchez, comptez jusqu'à dix, rebranchez-le.

C’est pourquoi, lorsque vous brisez rapidement l’énergie et que les lumières s’éclairent pendant un moment, il arrive que votre routeur fonctionne correctement (rien ne se décharge, c’est ce qu’il était); parfois, il plante (la mémoire est corrompue); parfois, il redémarre (le courant était suffisamment long pour que le processeur se décharge complètement du compteur de programme).

Si nous séparons l’appareil des parties lourdes de l’alimentation (c’est-à-dire que notre routeur a un bloc d’alimentation électrique, et que nous le débranchons par l’arrière du routeur plutôt que par le mur), nous pouvons être plus vite, puisque nous avons séparé les condensateurs de l'appareil. Mais nous avons encore besoin de laisser le temps de mémoire volatile pour se décharger. Les chances sont, le temps qu'il nous faut débrancher et rebrancher est suffisant. Mais ... ces neuf secondes supplémentaires sont-elles si précieuses? Probablement pas. Comptez jusqu'à cinq, peut-être.

Donc, sans démonter l'appareil et sans tracer le temps de chute actuel et le temps de décharge de la mémoire sur chaque composant, le résumé est le suivant:

NON. Le temps minimum de redémarrage sécurisé n'est pas précisément quantifiable. Il n'est pas constant, même par périphérique, ni même par redémarrage pour le même périphérique.

[Note: tout ce qui précède est une simplification spectaculaire de la réalité, mais au moins un peu mieux que "les condensateurs!"]

[Edit: après avoir travaillé avec le support technique, je sais que si vous dites à quelqu'un de débrancher puis de le rebrancher, ils ne le feront pas souvent, mais ils vous le diront. Il semble que les gens hésitent à faire une action et la défont: ils vont raccourcir l’action jusqu’à sa conclusion logique, où rien n’a changé. De même, si vous pensez qu'un câble a été débranché et demandez-lui de vérifier, il vous confirmera souvent qu'il est branché parfaitement sans jamais sortir de son siège pour vérifier.

Mais quand le débranchement est juste une étape pour faire autre chose (attendre dix secondes), alors c'est OK. Donc, si vous leur dites de débrancher, attendez dix secondes et rebranchez, ils sont plus susceptibles de le faire. Donc, dix secondes ont aussi un usage psychologique!

Le mieux, cependant, est de leur demander de tirer le câble, de souffler dessus pour s’assurer qu’il n’ya pas de poussière qui brise les contacts et d’introduire du bruit, puis de le réinsérer. instruction. Le fait de souffler, évidemment, ne fait rien d'autre que de s'assurer qu'ils ont d'abord débranché le câble et ont ensuite attendu un moment avant de le rebrancher. Les invitant à suivre cette procédure est également loin, FAR étant plus susceptible de réussir si vous pensez que le câble vient d'être débranché. Cela corrige évidemment 100% de ces situations, mais seule une fraction d'entre elles admettra jamais "quand je suis allé faire ça, j'ai trouvé que c'était débranché ..."]


2
2018-01-16 01:41



Suite à la réponse de K7AAY, les condensateurs se déchargent généralement de manière exponentielle, leur tension chutant brusquement puis diminuant à l’approche de 0V. Pratiquement, leur débit dépend du courant qui en est tiré. Pour un condensateur de lissage, vous voulez qu'il reste presque complètement chargé entre les cycles de tension, puisque vous voulez que sa tension de sortie reste aussi proche que possible de la tension d'entrée: les frapper avec la tension avant la décharge complète ne les endommagera pas, car cela se produit 100x / sec en utilisation normale! - Dewi Morgan


Je suis d'accord avec les autres techniciens ici, concernant les 10 secondes étant arbitraires. Le temps exact nécessaire pour drainer complètement les condensateurs d'un appareil varie en fonction des condensateurs eux-mêmes.

Je peux également donner plus de crédibilité au commentaire de "user2813274", car j'ai vécu un événement similaire avec une carte mère ... sauf dans le cas de cette carte mère en question, le temps alloué pour vider complètement le tableau était de 6 mois. Bizarrement, il semble que jusqu'à ce que le tableau soit complètement vidé, il ne s'allumerait pas correctement. Mais après avoir passé six mois assis sur une étagère, j'ai réessayé la planche et tout s'est bien passé jusqu'à ce jour. Le conseil en question était un Asus M2N4-SLI (si la mémoire me sert), qui commençait à avoir des problèmes lors de sa première installation, car il était associé à une carte Radeon qui ne correspondait pas exactement aux exigences de tension du bus. a continué à fermer au milieu des jeux lors de séquences d'action rapides. L'impression initiale était que le problème était simplement la surchauffe, mais après avoir ajouté des solutions de refroidissement assez radicales, le comportement a continué et finalement le conseil a cessé de fonctionner du tout. Je pensais que c'était frit, mais je ne voulais pas simplement jeter à la poubelle ce jour-là ... et je suis content de ne pas l'avoir fait, car il s'est avéré que c'était l'une des meilleures planches que j'ai.

Quoi qu'il en soit, j'ai un Linksys WRT54GS-v2.1 et un Cradlepoint 1100, que j'ai reconfigurés et chargés en tant que WAP, car mes besoins de routage / pare-feu dépassent les capacités des deux périphériques (j'ai donc construit un IPS / IDS / Firewall et retravaillé les deux autres). Dans le cas des deux appareils, il est préférable de leur donner au moins 10 secondes, voire 30 secondes, de façon à ce qu’ils se vident suffisamment pour éviter la corruption de mémoire au démarrage en raison de fragments du dernier environnement d’exécution après une panne. Power Dump. Mes deux WAP sont plus ou moins égaux en termes de puissance requise, mais ont des configurations de condensateurs différentes et ont tendance à se décharger à des vitesses différentes. Il serait difficile d'évaluer le temps exact nécessaire sans un oscilloscope très sensible pour surveiller la carte à chaque avenue de la transmission de courant.


1
2018-01-15 20:06



Sur la carte ASUS, c’est pourquoi ces cartes ont généralement un cavalier que vous pouvez court-circuiter (une fois la batterie retirée en toute sécurité) pour évacuer l’énergie stockée. Il est fondamentalement court-circuité le système pour forcer une dissipation immédiate. - Brian Knoblauch
Vous rappelez-vous quand cette fonctionnalité a été utilisée? Je demande parce que je ne suis pas certain que mon board a ce pull, bien que ce soit possible, et je l’ai peut-être tout simplement raté pendant le stress du moment. - StygianAgenda


Dans des circonstances normales, la durée pendant laquelle un périphérique doit être débranché pour assurer une réinitialisation nette sera beaucoup plus courte que dix secondes. De nombreux microcontrôleurs et microprocesseurs, cependant, ont différents types de modes à faible consommation. Même si un appareil n'invoque jamais intentionnellement de tels modes, il serait possible qu'ils soient entrés en raison d'une sorte de pépin inattendu. Généralement, si un périphérique semble agir même à mi-chemin, c'est un très bon signe qu'il n'est pas entré accidentellement dans un état de puissance minimale, mais les instructions ne supposent pas que les utilisateurs pourront le dire.

Si un périphérique est conçu pour fonctionner à faible consommation, même les capuchons d’alimentation ordinaires peuvent maintenir le processeur en mode basse consommation (indésirable) pendant plus d’une minute, mais les périphériques qui ne sont pas conçus pour minimiser la consommation d'énergie attirera suffisamment de courant, même en mode basse consommation, pour épuiser les bouchons en quelques secondes. Par exemple, alors que certaines puces de mémoire dessinent moins de 1 µA (un millionième d'un ampli) lorsqu'elles sont inactives, d'autres moins chères, mais équivalentes, peuvent se rapprocher de 100 µA. Si tout le reste dans un appareil alimenté par batterie, comme un téléphone, tirait en moyenne 5uA en veille, le fait de prélever une puce mémoire de 100uA réduirait massivement la durée de vie de la batterie. Par contre, si un appareil est censé tirer 100mA à chaque fois qu'il est branché (100 millièmes ou un dixième d'un ampli), une puce mémoire de plus de 100 µA ne ferait qu'accroître la consommation électrique de 0,1%.

Notez que certains périphériques alimentés par batterie incluent un bouton de réinitialisation; c'est parce que, bien que retirer et réinstaller les batteries d'habitude les réinitialiser proprement, il leur serait possible d'entrer dans une situation où ils ne fonctionnaient pas, mais ne tiraient pratiquement aucun courant. Si un périphérique entre dans un tel état, il peut être presque impossible de le restaurer en fonctionnement sans le bouton de réinitialisation.

Notez que sur les périphériques avec des boutons de réinitialisation, il est possible que l’application d’un périphérique soit plus efficace que l’utilisation du bouton seul, mais si vous appuyez sur le bouton mis dans un état de faible puissance autrement problématique.


1
2018-01-15 23:09





Pensez-y de cette façon,

si vous avez débranché l'appareil et touché un condensateur sur le circuit avec une LED

Combien de secondes faudrait-il attendre avant qu'il n'y ait pas assez de puissance résiduelle pour allumer l'ampoule?

c'est ta réponse.


0
2018-01-15 20:36



De toute évidence, vous avez une bonne intuition sur le comportement des composants électroniques. Cependant, une personne suffisamment intuitive pour comprendre votre réponse n'aura pas besoin de poser la question en premier lieu. - David Richerby